Les produits cosmétiques sont en grande partie responsables de la pollution de l’environnement tant par leur mode de conditionnement que par leur formulation controversée. On recense en France 174 millions de shampoings vendus à l’année selon le site Planetoscope. Ce gaspillage justifie le recours au shampoing solide, une alternative écologique au shampoing classique. Nous vous relatons ici tout ce qu’il faut savoir sur le shampoing solide et ce qui en fait un allié zéro déchet pour des soins capillaires réussis.

Le shampoing solide, qu’est-ce que c’est ?

À l’instar de son équivalent liquide, le shampoing solide est un produit naturel utile à l’entretien puis au nettoyage des cheveux et du cuir chevelu. Il est présenté sous la forme d’un cannelé ou un pain de savon avec des couleurs variées.

Au-delà de son apparence, le shampoing solide se démarque par sa composition, il ne renferme que des ingrédients naturels et peu nombreux. Sa teneur en eau est faible, ce qui justifie son aspect compact. On retrouve généralement dans sa formulation des éléments tels que :

  • les agents moussants de source végétale.
  • le beurre de karité.
  • l’huile végétale (jojoba, avocat, ricin…).
  • les huiles essentielles.
  • l’argile naturelle.

Ces ingrédients sont purement naturels et rendent le shampoing solide approprié pour un soin capillaire efficace.

Pourquoi utiliser le shampoing solide ?

Le passage au shampoing solide revêt de prime abord un avantage écologique de poids. Il sert à remédier au gaspillage des contenants en plastique qui enveloppent généralement les shampoings classiques. Le shampoing solide est généralement présenté sans emballage. Cependant, lorsqu’il en dispose, cet emballage est biodégradable et compostable.

Aussi, le shampoing solide est doté d’une efficacité remarquable. Il propose des formulations variées en fonction de la nature des cheveux. Le shampoing solide protège la fibre capillaire et procure de l’éclat à la chevelure. Il répartit de manière équitable le sébum de sorte à nourrir et à hydrater les cheveux des racines jusqu’aux pointes.

Le shampoing solide est naturel, il ne renferme pas de parabens, de conservateurs controversés ni de perturbateurs endocriniens. De ce fait, son utilisation ne présente aucun risque d’irritation. Le shampoing solide est respectueux de la santé de l’utilisateur. L’absence du plastique épargne en outre le consommateur du BPA (Bisphénol A).

Le choix du shampoing solide est en outre économique, il est aussi durable que 3 bouteilles de shampoing classique. Il peut en effet servir pendant environ 6 mois en fonction de la fréquence d’application.

Enfin, le shampoing solide est facile à transporter, vous pouvez ainsi le glisser aisément dans votre sac pour un voyage. Il est en outre facile à confectionner chez soi.

Comment utiliser et conserver le shampoing solide ?

L’apparence compacte du shampoing solide n’en fait pas moins un produit simple d’utilisation. Pour appliquer votre produit, vous n’aurez qu’à suivre ces instructions :

  • mouillez le shampoing solide dans vos mains durant 30 secondes environ.
  • appliquez la mousse obtenue dans vos cheveux si ceux-ci sont courts ou fins. Au cas échéant, passez directement le shampoing solide dans les cheveux.
  • Effectuez un léger massage du cuir chevelu à travers des mouvements circulaires.
  • rincez abondamment à l’eau claire.

Pour une conservation optimale du shampoing solide, laissez-le sécher correctement sur un porte-savon. Vous pouvez ensuite le stocker dans une boite en métal ou dans un gant de toilette exclusivement réservé à cet usage.

Quel shampoing solide choisir ?

Les ingrédients du shampoing solide diffèrent selon la nature des cheveux et le problème capillaire à traiter :

  • pour les personnes aux cheveux gras, le shampoing solide à base d’huile de jojoba ou d’huile essentielle de tea tree est le plus recommandé. La poudre de bardane et l’argile sont également appropriés.
  • pour les cheveux abîmés ou cassants, il est conseillé d’opter pour un shampoing solide à base d’huile de ricin et de bourrache. L’huile essentielle de Bois de rose et la poudre d’ortie piquante sont en outre de bons choix.
  • pour les cheveux à pellicules, l’idéal est de privilégier le shampoing solide constitué d’huile de chaulmoogra, de poudre d’ortie piquante ou d’huile essentielle de cade.
  • pour lutter contre la perte de cheveux, orientez-vous vers un shampoing solide composé d’huile de ricin, d’avocat et d’huile essentielle de menthe poivrée.
  • pour stimuler la pousse des cheveux, tournez-vous vers des ingrédients tels que l’huile essentielle de lavande vraie ou de Laurier noble.
  • pour les cheveux bouclés, l’huile de Piqui ou de brocoli assouplit la fibre capillaire et redessine les boucles.

Il vous revient par conséquent de sélectionner un shampoing solide dont la formulation répond à votre type de cheveux.

 

Somme toute, le shampoing solide est un allié incontournable pour une salle de bain minimaliste et zéro déchet. Il est économique, écologique et tout aussi performant qu’un shampoing conventionnel. Néanmoins, pour préserver votre santé, assurez-vous de la composition naturelle de votre shampoing solide.