facebook twitter instagram youtube

SERVICE CLIENT  04 74 65 86 02 - Du lundi au samedi 9h / 18h

Macérât lierre grimpant BIO 50 ml
Zoom

MACERAT

Macérât lierre grimpant BIO 50 ml

- MACL150
Note moyenne : 0 avis
11.90 €
Quantité 
+
-
Produit en stock
Description
Notes et avis

Macérat de Lierre grimpant bio   50 ml

Nom INCI : Hedera helix (ivy) extract

Culture : Culture biologique, certifiée par Ecocert.

 

INCI / INGREDIENTS : hedera helix (ivy) extract *, helianthus annuus (sunflower) seed oil *, tocopherol

* ingrédient issu de l'agriculture biologique

* 100 % du total des ingrédients sont d'origine naturelle
 


Le macérât de Lierre grimpant renferme de puissants actifs pour favoriser la circulation sanguine et contribuer à l'élimination de la cellulite par son action drainante.

Excellente huile de massage pour contribuer à l'amélioration des problèmes de rétention d'eau, de "peau d’orange" ou de jambes lourdes.

 

 

 

Propriétés :

Une huile de soin très utile pour l’amincissement et pour la prévention des vergetures.

Anti-cellulitique, astringente et drainante : les saponines contenues dans le lierre grimpant, aident les lipides stockés dans les cellules graisseuses de l'épiderme à retourner dans le réseau sanguin pour être éliminées ou utilisées en source d'énergie.

 

Pour une action MINCEUR fermeté et anti-cellulite, une synergie qui a fait ses preuves : macérât de lierre + macérât de paquerettes + huile essentielle de citron zeste (ou lemon grass), HE de criste marine et HE de géranium.

 

 

Botanique:

Le lierre grimpant est une plante grimpante et rampante, à feuilles persistantes, généralement cultivée comme plante ornementale, originaire d'Europe (Îles Britanniques, Scandinavie, France, Benelux, Europe centrale, Italie, péninsule Ibérique, Balkans), et d'Asie occidentale (Chypre, Turquie).


Le genre Hedera comprend plusieurs espèces sélectionnées et cultivées comme plantes ornementales d'intérieur ou d'extérieur. La plus commune est le lierre commun, Hedera helix.
C'est une liane arborescente (une des rares liane que l'on trouve en Europe et en Asie Mineure, avec la clématite, le houblon ou le chèvre-feuille) qui forme des tiges ligneuses rampantes ou grimpantes de taille indéfinie (il atteint facilement 30 mètres de long et 25 m en hauteur).


Les feuilles, alternes, à limbe assez coriace, vert foncé ou légèrement blanchie sur les contours du limbe, présentent deux formes différentes selon leur fonction, on parle d'hétérophyllie :
- celles des tiges sans fleurs, sont divisées en 5 lobes plus ou moins profonds (parfois 3)
- celles des tiges fleuries et dressées, sont ovales, à sommet aigu — rameau B sur le dessin ci-contre.
Ces feuilles sont persistantes et tombent au cours de leur sixième année.
Les tiges grimpantes portent au milieu des entrenœuds des crampons parfois difficiles à enlever à mains nues, qui sont des racines transformées émettant de nombreux poils ventouses qui s'accrochent à un support (mur, arbre, arbuste, etc.). Ces racines modifiées n'ont aucune fonction absorbante : le lierre n'est pas une plante parasite (à la différence du gui par exemple).


Il est donc inutile de couper les branches et d'arracher les pousses de lierre à tout-va, contrairement aux idées reçues. Le lierre ne mérite donc pas son surnom de « bourreau des arbres ». On voit parfois des arbres morts recouverts de lierre, mais celui-ci n'est pas responsable de la mort de l'arbre, qui ne lui sert que de support. Lors de promenades durant l'hiver, on pourrait croire que les arbres à feuilles caduques sont étouffés par le lierre, qui reste bien vert durant l'hiver, mais ce n'est qu'une fausse impression, donnée par l'opposition des cycles de développement entre le lierre et son support. Cependant, les tiges du lierre finissent toujours par enserrer complètement le tronc de l'arbre et, une fois devenues rigides, peuvent le gêner dans sa croissance. Malgré tout, le lierre grimpe de façon rectiligne sur son support, et rarement en s'enroulant autour comme le chèvre-feuille (qui cause alors déformations et retards de croissance pour l'arbre-support)
Les tiges rampantes émettent au niveau des nœuds des racines adventives qui permettent à la plante de se multiplier.
Les fleurs portent cinq pétales et sont jaune verdâtre. Elles sont regroupées en ombelles elle-mêmes disposées en grappes terminales. La floraison s'étale en septembre-octobre, et la fructification s'effectue vers la fin de l'hiver, début du printemps. Le lierre présente donc un cycle phénologique inversé par rapport aux plantes dont il se sert de support.
Les fruits du lierre grimpant sont des baies (8 à 10 mm) bleues violette groupées en grappe.

 

Tradition:

Le lierre est un purgatif puissant, utilisé autrefois dans les campagnes. De nos jours l'usage interne de cette plante est toujours utilisé par les grands médecins. l'extrait hydroalcoolique sec de feuille est utilisé dans la composition de sirops contre la toux dans des affections benigmes.
 

_______________________________________________

 

Recette Lotion minceur


SUR NOTRE BLOG, DES CONSEILS MINCEUR : http://atelier23blog.blogspot.com/search/label/MINCEUR

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Macérât lierre grimpant BIO 50 ml (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut