facebook twitter instagram youtube

SERVICE CLIENT  04 74 65 86 02 - Du lundi au samedi 9h / 18h

» » Les huiles essentielles qui calment la douleur
Les huiles essentielles qui calment la douleur


AROMATHERAPIE : LES HUILES ESSENTIELLES ANALGESIQUES


Camomille noble ou romaine

Nom botanique : Anthemis nobilis
- Névrites, névralgies, conjonctivite, poussée dentaire du nourisson.
- Pré-anesthésiante
- Aigreur d'estomac, colite, lenteur digestive, parasitose intestinale.
- Asthme d'origine nerveuse.
- Courbatures grippales
- Prurit, urticaire, zona, conjonctivite, irritation et infection de la paupière.

Citronnelle

Nom botanique : Cymbopogon citratus et cymbopogon nardus
- calmante et anti-inflammatoire (douleurs rhumatismales et articulaires).

Girofle (clous de)

Nom botanique: Eugenia caryophyllata
- douleurs dentaires
 

Gingembre frais (de Madagascar)
Nom botanique: Zingiber officinale
- douleurs musculaires et articulaires

Iary (de Madagascar)

Nom botanique : Psiadia altissima
- anti-inflammatoire,
- respiratoire,
- contre les démangeaisons, le psoriasis et pour adoucir la peau.

Katafray (de Madagascar)
Nom botanique : Cedrelopsis grevei
- excellent anti-inflammatoire (douleurs rhumatismales)
- problèmes circulatoires.

Laurier noble (propriétés antalgiques et antinévralgiques +++)
Nom botanique: Laurus nobilis L.
- Affections virales : grippe, hépatite virale, entérocolite, névrite virale
- Arthrite, polyarthrite, rhumatismes ostéomusculaire et déformant
- Adénites, maladie de Hodgkin
- Stomatite, aphtose, odontalgie (mal de dents), gingivite
- Affections cutanées : acné, furoncles, ulcères
- Mycoses cutanées.

Lavande Aspic
Nom botanique: Lavandula latifolia
- anti-inflammatoire et anti-infectieuse,
- brûlures sévères,
- piqûres et morsures d'insectes (abeille, guêpe, moustique, araignée, scorpion, puce, méduse ...), - piqûres d'orties,
- névralgies,
- rhinites, bronchites, trachéites.

Noix de muscade
Nom botanique: Myristica fragrans
- combat la douleur en cas de rhumatismes chroniques et aigus, d’entorses, de névralgies dentaires, de courbatures, de torticolis.

Menthe poivrée
Nom botanique: Mentha piperita L.
- Névralgie, sciatique, arthrite, rhumatismes, tendinite
- Rhinite, sinusite, laryngite,
- Hypotension
- Choc, traumatisme
- Nausées, vomissements, indigestion
- Zona
- Céphalée, vertige
- Varicelle, urticaire, eczéma, acné

Poivre noir
Nom botanique: Piper nigrum L.
- Odontalgies.
- Angines.
- Insuffisances digestives et hépatopancréatiques.
- Rhumatismes.
- Fièvres.

Sarriette des montagnes
Nom botanique: Satureja Montana
- Infections intestinales bactériennes ou parasitaires : entérite, entérocolite, amibiase, dysentrie- Infections pulmonaires virales ou bactériennes, tuberculose
- Infections parasitaires et fongiques cutanées
- Cystite, urétrite, prostatite
- Adénites
- Arthrite, rhumatismes, polyarthrite rhumatoïde.

Wintergreen (ou Gaulthérie)
Nom botanique : gaultheria fragantissima
- anti-inflammatoire
- douleurs musculaires et articulaires (élongation, bursite, tendinite, crampes, arthrite, épicondylites, sciatiques...).

C'est la voie cutanée (massage) qui est la plus conseillée pour l'application des huiles essentielles qui auront alors une action localisée ou plus profonde et généralisée dans l'organisme, grâce à leur pénétration rapide. Un des avantages de ce mode d'utilisation est également de stimuler l'odorat qui a une part importante en aromathérapie.
La peau n'est pas entièrement étanche, la perméabilité existe au niveau des 3 couches : la couche cornée, le derme et l'hypoderme.
La peau est aussi un organe d'absorption. En moins d'une heure, les huiles essentielles ont franchi la barrière cutanée et circulent librement dans le sang qui les achemine vers les différents organes du corps. La peau se nourrit des substances avec lesquelles elle entre en contact.
Il faut toujours diluer les huiles essentielles dans une huile végétale (maxi 20 % d'HE, 80 % d'huile végétale), et les appliquer sur des surfaces corporelles bien localisées.
Ce principe de précaution prévaudra en particulier pour les peaux hypersensibles (faire auparavant un test cutané).
Les huiles essentielles agissent mieux à petites doses. En mettre trop c'est s'exposer au risque de provoquer l'effet contraire de ce que vous recherchez.

D'une façon plus générale, vous pouvez ajouter de 15 à 30 gouttes à 50 ml d'huile végétale neutre de massage. Si vous massez le corps au complet, celui-ci absorbera un total de 10 gouttes d'huiles essentielles. Utilisées dans une telle proportion, vous obtiendrez un parfum agréable semblable à celui de la plante dans son habitat naturel.

LE MASSAGE AGIT A DIFFERENTS NIVEAUX :
- il mobilise la circulation sanguine et lymphatique,
- il améliore la nutrition cellulaire,
- il aide au relâchement musculaire, bien-être, relaxation extrême,
- il rétablir la souplesse articulaire,
- il stimule les terminaisons nerveuses pouvant agir sur les organes ciblés,
- il aide à l'élimination des toxines.

LES HUILES VEGETALES servant à diluer les huiles essentielles permettent de faire cheminer les actifs à travers la peau. Ce ne sont pas de simples supports : elles complètent l'action des huiles essentielles, en particulier, par leurs propriétés spécifiques. Elles doivent être si possible de première pression à froid. Choisissez l'huile végétale dont vous vous servirez en fonction de ses propriétés.
Riches en acides gras insaturés, les huiles végétales pénètrent bien l'épiderme, le protège en reconstituant le film lipidique, lui redonnent finesse, éclat et souplesse. Bien tolérées par la peau, elles ne sont passibles d'aucune allergie, elles jouent un rôle prépondérant dans la protection et l'hydratation de notre peau.
On peut y avoir recours aussi souvent que nous en avons envie, leurs usages sont réellement très nombreux dans tous les soins d'hygiène et de beauté.