L’huile essentielle est tout d’abord une sorte de distillation de plusieurs plantes aromatiques, on utilise ce produit dans la médecine douce ou plus exactement dans l’aromathérapie. À noter que la médecine douce, collabore avec la médecine générale, et les médecins peuvent prescrire ce genre de traitement en plus des médicaments habituels.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Normalement, vous devrez avoir une ordonnance avant d’acheter de l’huile essentielle. Il y a souvent le nombre de gouttes prescrit sur votre ordonnance. Mais le flacon est livré avec sa notice dont il faut en prendre soin. Les huiles essentielles se vendent dans des boutiques spéciales, et le responsable sur place peut vous aider en cas de souci. 

Le composant d’huiles essentielle est très dangereux pour certaines parties du corps. On ne doit pas en mettre dans les yeux, dans le nez, sur les parties intimes du corps, et à ne pas l’avaler. C’est une substance qui doit être rangée loin des enfants.

Utilisez un bon en verre de préférence et y verser la quantité essentielle d’eau chaude avant de verser les quelques gouttes d’huiles. Normalement, l’huile essentielle est destinée pour l’inhalation. C’est d’ailleurs pour cette raison que les bougies dans les centres de spa se composent d’huiles essentielles afin d’évacuer l’odeur de l’arome et emporter les clients dans l’univers du bien-être.

L’huile essentielle peut servir de traitement cutané

Ce genre d’huile est très fort, il faut le mélanger avec de l’huile de massage ou de l’huile végétale avant de l’utiliser. Mais avant, mettez-en un peu sur le pli intérieur du coude pour 15 minutes afin de détecter la réaction de la peau. 

La conservation de l’huile essentielle

Normalement, vous pouvez conserver le petit flacon d’huile essentielle pour deux années. Vous devriez fermer le flacon après chaque utilisation. Bien garder le flacon dans un lieu sombre avec une température ambiante. Vérifier tout de même la date de fabrication du flacon pour assurer cette conservation. 

Attention, au bout de deux ans, si le flacon n’est pas encore vide, il faut le jeter sans scrupule ni sentiment. Pendant utilisant l’huile, si vous avez de nausées ou de vertiges, arrêtez son usage et consultez votre médecin.